Plein écran  |  Retour à la rubrique

Pourquoi au tennis compte-t-on les points par 15, 30 et 40 ?

La façon de compter les points au tennis vient du jeu de paume.

Ce jeu français, très pratiqué aux 16e et 17e siècles, est l’ancêtre du tennis créé par les Anglais au 19e siècle ("tennis" est d’ailleurs la déformation du mot français "tenez !", prononcé par le joueur qui lançait la balle).

Au jeu de paume, on suppose que le vainqueur du point devait avancer à chaque fois de 15 pas en direction du filet (15, 30, 45 ou 60 pas en partant de la ligne de service), et celui qui atteignait le filet, situé à 60 pas, remportait le jeu. Le nombre 40 serait un raccourci de 45, trop long à prononcer.

Quand les joueurs étaient à égalité à 40, l’avantage consistait à faire 5 pas supplémentaires.

Jeu de paume
Jeu de paume à Paris au 17e siècle

Une autre explication possible vient des paris d’argent, très fréquents pendant les rencontres de jeu de paume. Depuis le 14e siècle, la monnaie française comprenait le "denier d’or" qui valait 15 sous, et le "double d’or" qui valait 60 sous. Voilà pourquoi les parieurs comptaient les points en multiples de 15.





À propos  |  Contact  |  Copyright |  Plan du site

© 2017 JeSuisCultivé.com. Contenu déposé chez Copyrightfrance.com et chez Copyrightdepot.com. Droits protégés par contrat Creative Commons.