Retour à l'accueil  |  Retour à la rubrique

Une "eau minérale naturelle gazeuse" peut être regazéifiée avant la commercialisation, vrai ou faux ?

Certaines sources sont naturellement pétillantes, mais l’eau est généralement séparée de son gaz carbonique à l’arrivée, puis le gaz est réintroduit avant la commercialisation. Ceci permet de garantir une qualité et une quantité constante de gaz.

Si le gaz ajouté provient de la source et qu’il est réintroduit dans les proportions d’origine, l’eau porte la mention "eau minérale naturelle gazeuse" (ex : Quézac, St-Yorre, Vichy Célestins).

Si la teneur en gaz carbonique est augmentée, l’eau porte la mention "eau minérale naturelle renforcée au gaz de la source" (ex : Perrier). Si le gaz ajouté provient d’une autre origine, l’eau porte la mention "eau minérale naturelle avec adjonction de gaz carbonique" (ex : Badoit rouge, Contrex fines bulles).

Perrier
Étiquette d’une bouteille de Perrier vendue à Singapour, avec la mention "eau minérale naturelle renforcée au gaz de la source" en anglais





À propos  |  Contact  |  Copyright |  Plan du site

© 2017 JeSuisCultivé.com. Contenu déposé chez Copyrightfrance.com et chez Copyrightdepot.com. Droits protégés par contrat Creative Commons.