Retour à l'accueil  |  Retour à la rubrique

Les surnoms péjoratifs donnés aux Allemands

Les Français ont pendant longtemps donné des surnoms racistes aux Allemands : boche, chleuh, fritz, frisé, prussien, teuton, etc.

L’origine de ces surnoms est diverse :
 "Boche" est un terme d’argot du 19ème siècle qui était utilisé dans l’expression "tête de boche" (synonyme de "tête de bois" ou "tête dure").
 Les "Chleuhs" sont un peuple berbère du Sud-ouest marocain. Ce mot, introduit en France vers 1933 par des soldats ayant combattu au Maroc, désignait les frontaliers qui parlaient une autre langue que le français (Comtois et Alsaciens), puis les Allemands.
 "Fritz" était un prénom courant en Allemagne à la fin du 19e siècle. "Frisé" est une altération de "Fritz".
 Pendant la guerre franco-allemande de 1870-1871 (perdue par la France), les "Prussiens" étaient les soldats des royaumes allemands unis derrière le royaume de Prusse.
 Les "Teutons" étaient un peuple de l’ancienne Germanie du Nord.


Les divers peuples germaniques (représentés ici au Ier siècle) grignotent progressivement les territoires des Celtes historiques et entrent en contact avec les Romains, qui nomment cette terre la Germanie





À propos  |  Contact  |  Copyright |  Plan du site

© 2017 JeSuisCultivé.com. Contenu déposé chez Copyrightfrance.com et chez Copyrightdepot.com. Droits protégés par contrat Creative Commons.