Retour à l'accueil  |  Retour à la rubrique

Mot du jour : amphitryon

Dans la mythologie grecque, Amphitryon était un roi dont Zeus prit l’apparence pour séduire Alcmène, la femme de celui-ci. De leur union naquit Héraclès.


Fresque romaine représentant Hercule (Héraclès en grec) enfant, en train d’étouffer deux serpents sous les yeux d’Alcmène, d’Amphitryon et de Jupiter (Zeus en grec) représenté sous la forme d’un aigle

En 1668, Molière s’inspira de cette histoire pour écrire sa pièce "Amphitryon". À la fin de cette pièce, les deux Amphitryon se rencontrent, et personne n’est capable de reconnaître le vrai. Le dieu (sous l’apparence d’Amphitryon) propose de faire une trêve le temps du repas. Un serviteur déclare alors : "le véritable Amphitryon est l’Amphitryon où l’on dîne", autrement dit celui qui offre le repas.

Molière
Molière (1622-1673)

Depuis, le terme amphitryon désigne un hôte chez qui l’on va dîner. Exemple : "ce dîner à Sainte-Adresse, près du Havre, malgré les effluves embaumés de la mer, malgré les vins de très bons crus, les cuisseaux de veau et les cuissots de chevreuil prodigués par l’amphitryon, fut un vrai guêpier" (Prosper Mérimée).

Ce mot est en principe toujours masculin, mais on trouve parfois le terme "amphitryonne".





À propos  |  Contact  |  Copyright |  Plan du site

© 2017 JeSuisCultivé.com. Contenu déposé chez Copyrightfrance.com et chez Copyrightdepot.com. Droits protégés par contrat Creative Commons.